Retour en haut de page

DEVENIR TAXI

Formation Taxi

  • Comment devenir taxi ?

    Pour devenir chauffeur de taxi, il faut posséder une carte professionnelle. Pour obtenir cette carte, il faut réussir les examens d’Admissibilité (ECRIT) & d’Admission (CONDUITE).

  • De quoi est composé l’examen pour devenir Taxi ?

    L’examen taxi est composé de 2 phases :

    • 1 session écrite comprenant 5 modules de tronc commun (Réglementation, Gestion, Sécurité Routière, Français, Anglais) et 2 modules « spécifiques Taxi » (Territoire & Règlement local, Règlement national & Gestion spécifique)
    • 1 session de conduite
  • Quel est la durée moyenne de la formation pour devenir Taxi ?

    2 mois pour les personnes qui choisissent les cours du jour & 4 mois pour ceux qui se forment en cours du soir.

  • Quel est le prix de la formation pour devenir Taxi ?

    Votre formation coute 1 995 €. Vous avez la possibilité de payer en plusieurs fois cependant un acompte de 495 € est à verser lors de l’inscription
    Ce tarif ne comprend pas la visite médicale, les plans de Paris & sa banlieue ainsi que les droits d’inscription à l’examen Taxi. De plus, les frais d’inscription à l’examen – Admissibilité & Admission – s’élèvent à 198 € et se règlent uniquement par Carte Bancaire et en ligne lors de votre inscription à la CRMA (Chambres des Métiers & de l’Artisanat IDF).

  • Comment peut-on devenir Taxi lorsque l’on est VTC ?

    Si vous avez passé votre examen VTC après mai 2017, vous n’avez que 2/7 à passer en plus de votre épreuve conduite : Territoire & Règlement local et Règlement national & Gestion spécifique. Par conséquence le prix de la formation est de 900€.
    Ce tarif ne comprend pas la visite médicale, les plans de Paris & sa banlieue ainsi que les droits d’inscription à l’examen Taxi. De plus, les frais d’inscription à l’examen – Admissibilité & Admission – s’élèvent à 198 € et se règlent uniquement par Carte Bancaire et en ligne lors de votre inscription à la CRMA (Chambres des Métiers & de l’Artisanat IDF).

  • Quelles sont les différents moyens de financement de ma formation professionnelle ?

    Oui, formation Professionnelle ou Continue, plusieurs dispositifs de financements sont possibles :

    • Financements publics acceptés (CPF, FONGECIF, Pôle Emploi…)
    • Financement Organismes Paritaires (OPCA)
    • Financement entreprise
    • Financement personnel
  • Quelles sont les pièces à fournir pour s’inscrire à l’Académie Slota ?

    Pour l’inscription il faut vous munir de :

    • 2 photos d’identité
    • Votre Permis de Conduire original
    • Votre Carte d’Identité Nationale
    • Pour les candidats hors CEE, fournir la carte de séjour originale
    • Le Certificat Médical délivré par la Préfecture
    • 10 timbres au tarif en vigueur
    • 1 CV
    • Le montant de l’acompte à verser pour démarrer la formation : 495 €
    • Plusieurs chèques pour régler le solde de la formation
    • Les demandes d’inscription à notre Académie doivent être remises complètes au plus tard 1 semaine avant le début de la session de formation choisie par le candidat.
  • Quelles sont les pièces à fournir pour s’inscrire à l’examen taxi ?

    • 1 justificatif de domicile (moins de 3 mois)
    • Avoir un permis d’au moins 3 ans
    • Pas de casier judiciaire
    • Savoir lire & écrire le français
    • Le montant des droits d’examen (198 € pour toutes les épreuves)

    Les demandes d’inscription à l’examen doivent être faites au moins 1 mois avant la date de l’examen Ecrit.

  • Y a-t-il un âge minimum ou maximum pour devenir chauffeur de taxi ?

    Il suffit d’avoir 3 ans de permis de conduire catégorie B, donc 21 ans au minimum et pas d’âge maximum. Dans le cas de l’obtention du permis dans le cadre de la conduite accompagnée la durée de permis est réduite à 2 ans.

  • Quelles sont les prochaines dates d’inscription à l’examen ?

    Restez informer sur les prochaines dates d’examen et les délais d’inscription en cliquant ici : https://www.crma-idf.com/fr/espace-presse/actualites.html?op=detail&ref=11&refModule=123

  • Je n'ai pas encore mes trois ans de permis de conduire, est ce que je peux commencer ma formation ?

    Oui, mais l’inscription à l’examen ne se fera qu’aux 3 ans de permis et il faudra ensuite un délai de 2 mois pour se présenter à l’examen.

  • J'ai perdu tous mes points sur mon permis et j'ai dû le repasser. Est-ce que je dois attendre 3 ans avant de pouvoir devenir chauffeur de taxi ?

    Il faut attendre la fin du permis probatoire de votre nouveau permis de conduire, donc oui il faut attendre à nouveau 3 ans.

  • Puis-je faire la formation avec un permis de conduire obtenu dans un pays étranger ?

    Non, vous devez procéder à l’échange de votre permis de conduire étranger contre un permis français auprès de la préfecture de votre département de domicile.

  • Peut-on être chauffeur de taxi sans être de nationalité française ?

    Oui pour les ressortissants de la communauté européenne. Pour les autres nationalités, à la condition d’être en possession d’un titre de séjour qui vous autorise à travailler.

  • Est-ce que je peux passer la visite médicale chez n'importe quel médecin ?

    Non, vous devez passer la visite médicale chez un médecin agréé par la préfecture de votre département de domicile.

  • J'ai déjà passé une visite médicale pour un autre permis soumis à validation, est-elle valable pour le taxi ?

    Pour que la visite soit valable il faut qu’elle porte la mention “TAXI”. Si vous avez passé votre visite récemment, demandez au médecin de vous ajouter cette mention, sinon vous allez devoir la repasser. Si vous êtes titulaire de plusieurs permis soumis à validation (E-C-D- taxi) vous pouvez demander à valider tous vos permis en même temps. Cela évite d’avoir à payer plusieurs visites médicales.

  • Peut-on devenir chauffeur de taxi parisien même si on ne réside pas à Paris?

    Oui, le lieu de résidence n’a pas d’importance, c’est le lieu de passage de l’examen qui détermine le lieu de travail

  • Quel niveau scolaire faut-il pour devenir chauffeur de taxi ?

    Il n’y a pas de niveau exigé. Toutefois il est recommandé d’avoir le niveau de fin d’études obligatoires (3ème). L’examen est complètement écrit, il faut donc maîtriser la langue française à l’écrit et à l’oral.

  • Est-ce que je dois fournir un exemplaire de mon casier judiciaire ?

    Non, cette démarche sera faite par le service des taxis de la Préfecture de Police après réussite aux 4 unités de valeur de l’examen. Nous vous informons simplement que la Préfecture prendra connaissance du Bulletin N°2 de votre casier judiciaire.

  • Comment savoir si mon casier judiciaire est vierge ?

    En règle générale les personnes ayant mention sur leur casier judiciaire le savent puisqu’elles sont passées en jugement.
    Figure au bulletin N°2 du casier, toutes les peines pour des délits (donc passage au tribunal correctionnel), aussi bien au code de la route qu’au code pénal comme par exemple :
    alcoolémie au volant, refus d’obtempérer, délit de fuite, travail clandestin, interdiction de gérer, vol, escroquerie, usage ou trafic de stupéfiants, conduite sans permis, toutes les peines de prison avec ou sans sursis d’une durée au moins égale à 6 mois et bien d’autres.
    En cas de doute, le mieux est de se renseigner auprès du tribunal de votre condamnation et demander à vérifier si la condamnation figure sur le bulletin N°2 du casier judiciaire.

  • Quelles sont les conditions de résiliation du contrat de Location-Gérance ?

    Contrairement à nos concurrents, nous considérons qu’un client heureux n’est pas un client captif. C’est pourquoi chez Slota, vous disposez d’un préavis de 15 jours seulement pour résilier votre contrat et effectuer les formalités de départ. Confiant dans notre expertise, nous serons heureux de vous retrouver à l’avenir.

  • Vais-je récupérer l’intégralité de ma caution à la fin de mon contrat ?

    Lors de votre départ, votre caution vous sera rendue intégralement après avoir déposé votre véhicule. La seule condition à remplir pour récupérer la totalité de votre caution est d’être à jour dans le paiement de votre loyer.

Offres Slota

  • Quel est le cadre légal pour le secteur du Taxi ?

  • Le terminal de paiement fait-il l’objet d’une vérification lors du contrôle technique ?


Et pour les VTC ?

JE SUIS UN TAXI PROFESSIONNEL

Métier

  • Quel est le cadre légal pour le secteur du Taxi ?

    Le secteur du Taxi a pour Ministère de tutelle le Ministère de l’Intérieur. La réglementation nationale est assurée par le Ministère des Transports. Le Préfet est en charge de l’attribution & de la remise des autorisations de stationnement (ADS), tandis que la Préfecture de Police s’occupe des contrôles et du respect de la réglementation grâce aux Boers. Les examens sont quant à eux organisés et gérés par chaque Chambre des Métiers & de l’Artisanat.

  • Un même véhicule peut-il être utilisé pour effectuer à la fois une activité de taxi & une activité de VTC ?

    Par décision n° 2015-516 QPC du 15 janvier 2016, le conseil constitutionnel a déclaré contraire à la Constitution la seconde phrase de l’article L. 3121-10 du code des transports qui fixe l’incompatibilité de l’exercice de l’activité de conducteur de taxi avec celle de conducteur de VTC. Ladite décision concerne effectivement la possibilité de détenir simultanément les cartes professionnelles de conducteur de taxi et de conducteur de VTC et non pas la possibilité d’exercer ces deux professions avec un même véhicule. Concernant le véhicule, l’article R. 3122-7 interdit « d’utiliser une voiture de transport avec chauffeur qui est munie de tout ou partie des équipements spéciaux définis à l’article R. 3121-1 de nature à créer une confusion avec un véhicule de taxi ».Cet article constitue une interdiction pour les taxis d’utiliser leur véhicule de taxi pour effectuer une prestation de VTC, même si les principaux éléments distinctifs (compteur horokilométrique, dispositif extérieur lumineux, plaque indiquant le numéro de l’autorisation de stationnement, appareil horodateur…) sont masqués pour éviter toute confusion.

  • Le terminal de paiement fait-il l’objet d’une vérification lors du contrôle technique ?

    Concernant le terminal de paiement (TPE), l’article R. 3121-1 du code des transports dispose que le terminal de paiement électronique est obligatoire. Le TPE n’est donc pas un équipement spécial mais un équipement obligatoire. Les contrôleurs peuvent refuser le contrôle technique du véhicule si le TPE n’est pas présent dans le véhicule.

  • Qu’est-ce que la formation continue ?

    Depuis le 1er juillet 2009, une formation de remise à niveau des chauffeurs en exercice (communément appelé formation continue) est obligatoire pour le renouvellement de votre carte professionnelle.
    Celle-ci est à valider tous les 5 ans et a une durée de 14h pouvant se répartir sur 2 jours (2 x 7h). Pour la réaliser, nous vous accueillons dans nos locaux. Artisans, locataires-gérants ou salariés, tous les chauffeurs de taxis professionnels sont concernés. Le coût de cette formation est de 224 € dans notre Académie.

  • Quelles sont les différents moyens de financement de ma formation continue ?

    Oui, formation Professionnelle ou Continue, plusieurs dispositifs de financements sont possibles :

    • Financements publics acceptés (CPF, FONGECIF, Pôle Emploi…)
    • Financement Organismes Paritaires (OPCA)
    • Financement entreprise
    • Financement personnel
  • Qu’est-ce que l’option gratuité ? Comment fonctionne-t-elle ?

    La « gratuité » est une option qui vous permet de gérer votre trésorerie par anticipation. Elle vous permet de payer 30 jours de location en avance, que vous pourrez utiliser tout au long de l’année afin de gérer vos périodes d’inactivité, partir en congés, etc…
    Le principe de “gratuité” est simple. Vous cumulez 2 jours ½ de gratuité par mois d’activité. Plus vous restez, plus vous pourrez en profiter. Contrairement à nos concurrents, vous pouvez les utiliser librement dès la fin du 3ème mois de votre contrat.

  • Quels sont les documents nécessaires pour réserver un véhicule Relais ?

    Si votre véhicule est immobilisé, vous pouvez louer un de nos véhicules relais.
    Pour les locataires gérants, il n’y a aucune démarche particulière à réaliser.
    Pour les artisans, il faudra vous munir : d’une feuille d’immobilisation, de votre carte grise, de votre carte professionnelle, de votre carte de stationnement, de votre permis de conduire et de votre assurance.

  • En tant que locataire-gérant, quel statut choisir lors de la signature de mon contrat ?

    Lors du démarrage de votre activité, vous avez le choix entre 2 statuts différents :

    • Etre “indépendant” en cotisant au Régime Spécial des Indépendants (RSI). Vous avez le statut “d’artisan”.
    • Etre “salarié” en créant vous-même une société type SASU dont vous serez le Président et en cotisant auprès de l‘URSSAF. Vous avez le statut de “gérant-salarié”.
  • Quels sont les prestations proposées par SLOTA pour un Locataire-Gérant ?

    Slota est un acteur historique du taxi parisien & vous propose les prestations suivantes :

    • La location d’une Licence / Autorisation de Stationnement
    • La mise à disposition d’un véhicule neuf, équipé, assuré & entretenu
    • Une gamme de services dédiés & compris dans votre loyer de Locataire-Gérant
      • Atelier intégré Peugeot vous offrant toutes les garanties pour l’entretien et la réparation de votre véhicule
      • parc de véhicules Relais disponibles 24/7
      • Service Clientèle qui vous accompagne chaque étape de votre parcours
      • société de métrologie avec notre partenaire METROCAB
  • Mon véhicule sera-t-il renouvelé tous les ans par un véhicule neuf ?

    Tout à fait ! Nous renouvelons les véhicules de nos clients tous les 12 mois afin de leur permettre d’exercer leur activité dans les meilleures conditions. Nous mettons à disposition de TOUS nos clients la nouvelle Peugeot 308 SW Active Business – 130 ch & Boîte Automatique. Enfin, vous bénéficiez toujours de TOUS les services “Location-Gérance” inclus dans votre contrat.

Réglementation

  • Quel est le cadre légal pour le secteur du Taxi ?

    Le secteur du Taxi a pour Ministère de tutelle le Ministère de l’Intérieur. La réglementation nationale est assurée par le Ministère des Transports. Le Préfet est en charge de l’attribution & de la remise des autorisations de stationnement (ADS), tandis que la Préfecture de Police s’occupe des contrôles et du respect de la réglementation grâce aux Boers. Les examens sont quant à eux organisés et gérés par chaque Chambre des Métiers & de l’Artisanat.

  • Le terminal de paiement fait-il l’objet d’une vérification lors du contrôle technique ?

    Concernant le terminal de paiement (TPE), l’article R. 3121-1 du code des transports dispose que le terminal de paiement électronique est obligatoire. Le TPE n’est donc pas un équipement spécial mais un équipement obligatoire. Les contrôleurs peuvent refuser le contrôle technique du véhicule si le TPE n’est pas présent dans le véhicule.


Services Slota

La formation continue

N’oubliez pas de valider tous les 5 ans le renouvellement de votre Carte Professionnelle. L’Académie Slota vous accueille pour passer votre Formation Professionnelle.
Je réserve ma place
La formation continue - location gérance